Un des plus grands trésors de notre environnement est la nature intacte

Avec huit magnifiques parcs naturels, quatre surprenants jardins botaniques et d’innombrables kilomètres de sentiers circulaires, massifs avec des milliers de jolis coins, lacs, rivières et marais remplis de vie animale. Avec des plages, des criques et de vertigineuses côtes rocheuses, la Costa Brava et les Pyrénées de Gérone offrent quelque chose à tous les amoureux de la nature. Un tiers de la zone des quartiers de Gérone est protégé : découvrez-le, respectez-le et profitez-en.

Parcs botaniques

Les parcs et les jardins botaniques de la Costa Brava sont de grandes oasis naturelles pour des promenades avec d’impressionnantes vues de la mer Méditerranée. Les espèces locales et les plantes du monde entier créent un mélange explosif de couleurs et d’arômes.

  • Les jardins de «Santa Clotilde» à Lloret de Mar étonnent avec une grande variété de plantes et l’absence inattendue de fleurs.
    Il faut également visiter le manoir dans le jardin avec ses collections de peintures, tapis, bateaux miniatures et céramique catalane
  • Entre Blanes et Lloret se trouve le jardin botanique «Pinya de Rosa» avec des espèces végétales tropicales qui se sont adaptées au climat méditerranée.
  • A Blanes, Marimurtra est une impressionnante station biologique avec des plantes locales et des arbres, ainsi que des espèces de plantes du monde entier.
  • Les jardins de «Cap Roig» à Calella de Palafrugell nous enchantent avec des espèces de plantes et d’arbres des cinq continents qui servent à la fois de scène au célèbre festival « Jardins de Cap Roig ».

Parcs naturels sur la Costa Brava

La Costa Brava abrite quatre parcs naturels, chacun avec différentes formes de paysages protégés. Cap de Creus entre terre et mer. Aiguamolls de l’Empordà, un marais dans l’embouchure des rivières Fluvià et Muga, est un parc naturel qui attire notamment les observateurs d’oiseux. Le parc naturel de Montgrí, les îles Medes et Baix-Ter comprend les montagnes du Montgrí, le massif géologique du Montgrí appartenant aux Îles Medes et les paysages alluviaux de Baix Ter. Le Parc Naturel de montagne du Montseny, à la frontière entre les provinces de Gérone et Barcelone, est parfait pour pratiquer la randonnée et est célèbre pour l’énorme biodiversité de sa flore et de sa faune.

« Aiguamolls de l’Empordà »

Cela vaut la peine d’apporter des jumelles

Le Camping Aquarius se trouve directement dans le Parc Naturel de Els Aiguamolls, dans lequel seuls sont autorisés l’agriculture et le tourisme durable.

A cinq kilomètres au nord du camping se situe le centre des visiteurs « El Cortalet ». Vous pourrez obtenir ici des informations sur le parc et de là partir sur d’intéressantes randonnées par des itinéraires naturels qui traversent l’impressionnant paysage. Depuis les nombreux points de vue il est possible d’observer de près des vols d’oiseaux aquatiques, la zone étant l’un des arrêts de milliers d’oiseaux migratoires qui voyagent entre le nord et le sud. Vous pouvez même observer ici pendant toute l’année une colonie de cigognes qui aiment tant le site qu’elles ont arrêté de migrer et se sont installées dans la région.

« Cap de Creus »

Source d’inspiration pour Salvador Dalí

A l’extrême nord-est de la Péninsule Ibérique, le Cap de Creus (Cabo de las Cruces), se trouvent à 25 kilomètres au nord du Camping Aquarius et le pittoresque parc naturel que l’on peut explorer par divers sentiers fléchés. Le Cap doit son nom à l’église de pèlerinage « Santa Cruz » dans le monastère « Sant Pere de Rodes ».

Des formations montagneuses bizarres, de petites baies cachées et d’imposantes falaises créent un paysage impressionnant : principales inspirations du peintre Salvador Dalí, qui a passé la majorité de sa vie près du Cap à Port Lligat.

« Albera »

Loin de la frénésie de la côte

Dans un voyage jusqu’à la cordillère de l’Albera, qui s’étend le long de la frontière franco-espagnole et qui relie la plaine de l’Empordà au Nord, on peut découvrir l’originalité sauvage au pied des Pyrénées. Vous pouvez ici vous éloigner du tourisme de la côte. Les sentiers enchantés invitent à explorer les romantiques et paisibles villages catalans, églises et châteaux.

Dans aucune autre partie de Catalogne il n’y a autant de structures mégalithiques (menhirs et dolmens) qu’ici : une preuve que le paysage de montagne doux fut peuplé entre 3500 et 1800 av. J.-C.

« Illes Medes »

Les anciennes cachettes des pirates

A seulement un kilomètre de la côte, près de la ville côtière de L’Estartit, se trouve l’impressionnant et protégé archipel des sept îles Medes avec leur impressionnante flore et faune sous-marine, incomparable dans toute la Méditerranée.
En 1983 est entrée en vigueur l’interdiction de la pêche et le parc naturel marin s’est transformé en un point incontournable des passionnés de plongée en apnée ou en bouteille et de la contemplation des fonds marins.

Aujourd’hui les îles sont inhabitées, mais les restes suggèrent qu’elles ont été visitées par des marins il y a des millénaires. Au Moyen Âge c’était le refuge préféré des pirates qui ont lancé leurs incursions depuis ici jusqu’au continent adjacent.

Zone volcanique de la « Garrotxa »

Un paysage volcanique unique

En plus de l’Eifel, le Massif Central français et la zone volcanique du centre d’Espagne de Campo de Calatrava, cette région est également une des zones volcaniques européennes les plus importantes. Ce paysage volcanique unique est né il y a environ 11 000 ans, lors de la dernière éruption. Plus de 40 volcans et plus de 20 coulées de lave forment un magnifique panorama avec une végétation luxuriante que l’on peut explorer par de nombreux sentiers de randonnée et de montagne.

Il faut absolument visiter le volcan « Croscat », où une incision dans le cône volcanique provoquée par l’extraction préalable de couches de roche offre d’impressionnantes vues des différentes couches de son intérieur. Le volcan « Montsacopa » est également intéressant au centre de la zone urbaine d’Olot, couronné par la chapelle de pèlerinage de Sant Francesc. Et dans le cratère du volcan « Santa Margarida » se trouve une petite chapelle, une véritable combinaison de trésors de la nature et de la culture à visiter absolument.

Les Chemins de Ronde

Un paradis pour randonneurs avec plus de 200 km de long

Le « Camí de Ronda » est un itinéraire côtier le long de la Costa Brava, qui relie les villages catalans de Portbou au sud de la frontière française et Blanes, de presque 200 km de long. Ces chemins étaient avant fréquentés par la Guardia Civil pour contrôler la contrebande et également par les pêcheurs pour accéder à des petites criques et villages éloignés.

Aujourd’hui le chemin de rondes est le plus connu pour ses divers parcours et ses fabuleuses vues sur le littoral de Gérone.es.